Les étapes de la création d’une entreprise

En général, la création d’une entreprise consiste à suivre une succession d’étapes qui pourront occasionner de prises de décisions fermes, surtout si le futur chef d’entreprise est encore un novice pour la gestion d’entreprise. Nous recommandons de faire appel à un professionnel pour vous aider à démarrer efficacement et espérer rentabiliser le capital
investi.

La création d’entreprise : les démarches à suivre

création entrepriseLe futur chef dirigeant doit déterminer la forme juridique de son entreprise, ainsi que du choix de son régime fiscal qu’il compte suivre, un impôt synthétique ou un impôt sur le revenu. Ensuite, il doit :

  • Commencer par déterminer le local.

Une fois que vous avez envisagé une création entreprise, il faut trouver au plus vite un local pour en faire le siège social de l’entreprise. Car pour être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS), il faut posséder une adresse professionnelle pour traiter toutes les questions administratives de l’entreprise. Vous pourrez travailler chez vous ou chercher un local ailleurs, selon vos possibilités.

  • Définir le nom de l’entreprise.

Encore appelé« nom commercial »il identifiera votre entreprise de celles des autres. Ce nom devra être enregistré lorsque vous allez vous immatriculer au registre du commerce et au répertoire des métiers. Cette appellation doit être unique, donc il faut que vous consultiez l’Institut national de la propriété industrielle pour connaître si votre nom commercial a déjà été utilisé par d’autres.

  • Obtenir une matricule.

Toute entreprise légale doit être immatriculée et répertoriée au RCS pour des activités commerciales et au répertoire des métiers pour les activités artisanales et auprès de l’URSSAF pour les activités libérales. C’est le centre de formalités des entreprises qui centralise les demandes d’immatriculation et qui délivre les numéros SIREN et SIRET. Il procède aussi à l’affiliation aux organismes sociaux (CAF, maladie et retraite),et fait la déclaration à l’Inspection du travail et la déclaration d’existence au service fiscal.

Toutes ces démarches contribuent à l’acquisition d’un extrait K (entreprise individuelle) ou un K bis pour les sociétés.

La finalisation de la création

Muni de votre extrait (K ou K bis), il ne vous reste plus qu’à faire publier au JO la constitution de votre entreprise, vous êtes aussi tenu d’informer La Poste de l’existence de votre société. Il est aussi indiqué d’ouvrir un compte bancaire professionnel ou un compte d’entreprise, domicilié à votre siège social, et vous souscrire à une assurance professionnelle. Vos salariés doivent adhérer à un centre de médecine de travail et à une caisse de retraite de votre choix 3 mois après la constitution de l’entreprise.

Les commentaires sont fermés.