5 conseils pour garantir la santé des finances de votre entreprise

Logo CaptioUn des piliers essentiels de n’importe quelle entreprise est d’assurer la conservation de la santé de ses finances, la seule façon de se maintenir au fil du temps et donner des fruits. Une bonne gestion financière est fondamentale pour éviter l’endettement excessif, pour contrôler que les revenues soient plus élevées que les frais et réussir à apporter de la valeur et du succès à l’entreprise.

Voici cinq conseils utiles pour vous aider à maintenir l’économie de votre entreprise sous contrôle.

   1. Budget

Avoir un budget concret mois par mois est très important. Toutes les catégories budgétaires doivent être spécifiées et le plus détaillées possible, pour savoir exactement combien et avec quoi est-il prévu de dépenser l’argent. Il faut que ce soit réaliste, et l’entreprise et ses employés doivent s’efforcer pour ne pas le surpasser.

   2. Reporting

Le reporting est indispensable pour réussir une meilleure gestion des frais. C’est-à-dire, analyser les frais, le montant, qui, pourquoi, etc. Avoir un système de comptabilité des coûts est très intéressant, car il peut fournir ces informations que la comptabilité générale ne fournis pas. Mais pour cela il faut disposer d’outils qui puissent saisir les données, pour pouvoir les analyser ensuite. Actuellement, il existe des outils technologiques, comme des logiciels de gestion des frais, grâce auxquels il est possible réaliser un reporting détaillé des frais, et trouver ainsi de nouvelles façon de faire des économies, réduire les coûts, etc.

   3. Nouvelles technologies

Bénéficiez des nombreux instruments pour améliorer la gestion qu’offre l’innovation technologique. Par exemple, les systèmes ERP permettent de disposer de l’information financière en temps réel, optimisant ainsi la prise de décision en automatisant la gestion administrative et financière. Les plateformes d’automatisation et numérisation des notes de frais sont aussi très intéressantes.

   4. Risque modérée

Prenez des risques, mais gardez la tête froide : le bon financier sait détecter les opportunités de financement externe et ne les laisse pas s’échapper. Évaluez-les et si vous croyez que c’est une bonne opportunité pour faire grandir votre entreprise et pour faire augmenter sa valeur, lancez-vous.

    5. Contrôle des versements

Avoir un grand volume de ventes ne sert à rien si après vous avez des problèmes pour les percevoir, ou vous mettez trop longtemps. Plus tôt vous touchez les paiements meilleur sera votre situation financière. Alors pensez à négocier et spécifier les conditions de paiements de vos clients. Parfois, le paiement est retardé à cause, par exemple, de livraisons tardives, de services non finalisés, de réclamations de clients en cours… Dans ces cas, détectez les raisons les plus habituelles de retardement des paiements et cherchez des solutions qui puissent être mise en œuvre pour que ces circonstances ne se redonnent plus. Il existe aussi d’autres options, comme le factoring, qui vous permet de percevoir le recouvrement des factures clients.

Les commentaires sont fermés.