Comment prémunir son enfant de la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie infectieuse rare, bénigne et peu contagieuse. Elle atteint essentiellement les enfants de 5 à 10 ans et nécessite un traitement adéquat afin de se protéger de complications graves. Ces quelques conseils protègeront votre enfant de cette affection.

Apprendre l’hygiène à son enfant

L’éducation à l’hygiène de votre enfant est importante pour lui éviter la scarlatine ou toute autre maladie contagieuse. C’est à vous de lui apprendre dès le plus jeune âge à se laver les mains avant de manger, après avoir été aux toilettes, en arrivant à la maison, après avoir joué, fait du sport, etc. Ainsi, laver ses mains régulièrement dans la journée deviendra une habitude voire un réflexe chez votre bout de chou.
Ces gestes simples permettent de protéger efficacement votre petit des affections bactériennes et virales, vu qu’il mettra souvent ses mains à la bouche au fil de la journée. Cette habitude doit être acquise par votre bout de chou dès qu’il sera en âge de le comprendre et de le faire tout seul.

Ne pas utiliser des objets ayant déjà servis

Votre enfant non immunisé qui va à l’école est exposé à la scarlatine, car passé l’âge de 2 ans il ne possède plus les anticorps qu’il avait acquis grâce au placenta durant la grossesse. En effet, cette maladie se transmet facilement dans l’air à l’aide de postillons émis par la bouche du patient. Comme la salive contient des toxines, il vaut mieux recommander à votre enfant d’éviter les divers objets qui ont été mis en contact avec la bouche des autres. Par conséquent, il ne doit ni utiliser les couverts des autres, ni boire dans les mêmes gobelets que ses proches. De manière générale, il ne doit pas toucher aux objets dont les autres se sont servis, étant donné que pendant la phase d’incubation, le patient peut contaminer une toute autre personne.

Préserver sa santé face à un malade

Au cas où votre enfant est atteint de la scarlatine, portez un masque pour couvrir votre bouche et/ou votre nez. Cela vous mettra à l’abri de l’air qu’il expire et des éventuelles gouttelettes de salive qu’il peut projeter en parlant. Vous pouvez également lui suggérer d’en porter un, tout en lui expliquant cette démarche afin qu’il la tolère.

Les bons gestes pour prévenir la scarlatine

En dehors du fait de laver ses mains après avoir effectué différentes activités, vous devez également apprendre à votre petit à effectuer ce geste après avoir manipulé un objet touché par une personne infectée. Il doit aussi les laver après avoir s’être mouché, ou après avoir éternué ou toussé. De même, l’utilisation d’un mouchoir doit être systématique lorsqu’il tousse ou éternue. Au cas où il n’a pas de mouchoir dans sa main, faites-lui savoir qu’il doit tousser ou éternuer dans le creux de son coude et non dans ses mains. Les surfaces de contamination telles que les robinets, les jouets et les poignées de porte doivent être minutieusement désinfectées à partir d’un nettoyant contenant de l’alcool.

Quelques conseils bénéfiques

Réhydratez votre enfant en lui offrant souvent de l’eau, de la soupe ou du jus. Les jus trop acides sont à éviter, car ils intensifient le mal de gorge. Votre petit doit se nourrir en petites quantités 5 à 6 fois par jour avec des aliments mous comme la crème glacée, le yaourt, la purée, etc.

Les commentaires sont fermés.